Charlène Outin

100 route de Périgueux – 16000 Angoulême

  • Sage-femme
  • Femme soignante
  • Secteur 1

Informations complémentaires

  • Suivi dyspareunies

Commentaires

« Elle m’a expliquée d’où venaient mes douleurs (pendant les règles et les rapports), à quoi elles étaient dues et m’a redirigée vers une gynécologue »

Publicités

Sophie Berville-Lévy

2 Avenue René Coty, 75014 Paris

  • Femme soignante
  • Gynécologue obstétricienne
  • Secteur 2 (75 euros)

Informations

  • Prise en charge des dyspraneunies

Commentaires

« Lors de l’examen, elle donne un miroir à la patiente qui permet de voir ce qu’elle fait et de participer. C’est très rassurant.
Elle propose également d’insérer soi-même le spéculum.
Elle est très douce, ne brusque pas, est très à l’écoute.
Elle est aussi capable de reconnaître ses lacunes sans complexe et de diriger vers un autre médecin qu’elle sait plus compétent sur une question en particulier. »

Hélène Friot

5 Passage Charles Dallery, 75011 Paris

  • Femme soignante
  • Kinésithérapeute
  • Secteur 2 (30 euros)

Informations

  • Rééducation périnéale
  • Prise en charge des dyspraneunies

Commentaires

« Je conseille particulièrement cette soignante aux femmes qui souffrent de vaginismes et vulvodynies. Elle alterne entre séances de relaxation et rééducations du périnée avec contact et massage (ses doigts, ou une sonde). Elle laisse toujours le choix à la patiente du déroulé de la séance : si la patiente ne se sent pas de faire une séance de rééducation, alors elle propose la relaxation, en précisant bien que ces séances de détente sont tout aussi essentielles que celles de rééducation à proprement parler. Elle garde également ses patientes autant de temps qu’il faut afin d’accéder à la guérison complète, même si cette rééducation dure plusieurs années. Elle est également de très bon conseil, et saura conseiller d’autres spécialistes à consulter en parallèle (gynécologues, sexologues, etc) afin d’agir sur tous les fronts pour éradiquer le problème. »

Muriel Martineau

2 avenue Armand Bouvier, 44000 Nantes

  • Femme soignante
  • Gynécologue
  • Secteur 1

Informations

  • Pose de DIU aux nullipares
  • IVG médicamenteuse
  • Prise en charge des dyspraneunies

Commentaires

« [Elle a effectué des] recherches approfondies pour cause de douleurs, toujours dans l’écoute. »